Rencontre entre cinéma & improvisation

Une rencontre entre le cinéma et l’art de l’improvisation !

Jeudi 3 Mai à 20h30 / Cinéma Utopia / Bordeaux
 
Performance et projection du film Rencontre Imprévisible d’Alaa Ashkar
(4 euros sur place)

LE FILM : RENCONTRE IMPRÉVISIBLE
Février 2017, au Cerisier à Bacalan : 3 jours de recherche, de travail, de rencontres avec les Imprévisibles, durant lesquels la caméra discrète d’Alaa Ashkar a capté les paroles, les regards, les corps, les sons et les lumières. Le résultat est un essai audiovisuel qui tente, non pas de présenter le travail des Imprévisibles, mais d’utiliser celui-ci comme une matière première, que le réalisateur palestinien a manipulée, décalée et transformée en un essai cinématographique.

APARAISSANT DANS LE FILM :
Danseurs: Emma Carpe, Julie Oosthoek, Léa Cornetti, Makiko Ito, Sylvain Méret
Musiciens: Amaëlle Broussard – saxophone, Elodie Robine – violon alto, Sylvain Meillan – violoncelle, Alfonso Lozano – saxophone,Bruno Laurent – contrebasse, Denise Laborde – mandoline et voix, Erik Baron – basse, Mathias Pontevia – percussions, Chris Martineau – violon alto, Julie Läderach – violoncelle.
Lumières: Stéphane Bottard

«Il me semblait intéressant d’accompagner la projection à l’UTOPIA d’une performance des Imprévisibles puis de proposer un échange avec le public autour du cinéma et de l’improvisation.»
A. Ashkar

Programme complet des Imprévisibles

LES IMPRÉVISIBLES 
Forme spectaculaire et inventive née d’une esthétique de l’inattendu.

3 jours, 3 lieux, 3 RDV uniques :

  • Jeudi 3 Mai à 20h30 au Cinéma Utopia : performance et projection du film “Rencontre Imprévisible” de Alaa Ashkar / 4 euros sur place
  • Samedi 5 Mai à 12h00 à La Halle des Douves : SPOT Musiques d’Aujourd’hui, performance des Imprévisibles – Collectif Tutti sur l’invitation de Proxima Centauri / gratuit
  • Samedi 5 Mai à 18h00 à La Machine à Lire : Présentation du Catalogue “In Memoriam Charlotte Moorman” par Julie Läderach / gratuit

Les Imprévisibles sont une constellation d’artistes (musiciens, danseurs, performers) menant une réflexion sur leurs pratiques et la manière d’en témoigner en dehors du cadre théâtral traditionnel. En s’appropriant des lieux pour créer un théâtre d’événements, Les Imprévisibles questionnent le rapport au spectacle vivant et à son inscription dans l’environnement. L’improvisation implique un nouveau type de relation entre artistes et spectateurs, participe à la transformation dur regard et de l’écoute, renouant avec ce qui est propre au spectacle vivant: l’éphémère, l’instant, l’imprévisible.